fbpx

Centres dentaires low-cost : des patients payent le prix fort

À propos de
cette émission

M6
66 minutes
13 minutes
14/11/2021
Laurence Garavelli

synopsys

Les centres dentaires dit à bas cout se multiplient en France, on en compte aujourd'hui 2200 sur notre territoire. S'ils ont poussé comme des champignons, c'est à la suite d’une réforme de l'hôpital qui a assoupli les formalités d'ouverture. Pas besoin d'être médecin pour gérer ce type d'établissement. C'est peut-être bien le problème. Dans la région Franche-Comté, les 2 centres Proxidentaire ont été fermés temporairement en juin dernier par l'agence régionale de santé.  Deux centres, qui sont dans le collimateur de la justice à la suite de plaintes d'au moins 77 patients pour mutilations et manquements graves dans la chaîne de soins.  Une affaire, qui pourrait ressembler au scandale sanitaire Dentexia, les premiers centres low-cost mis en liquidation judiciaire il y a 5 ans, après 3000 plaintes d'ex-patients également mutilés et endettés. Alors qui est Proxidentaire ?

instruments dentistes 2
CAPITAL ZOO-ASSEMBLAGE. FOR MIX XPORT8
GRAND CENTRAL

Pour plus d'informations